Orgue de Sainte-Marie des Vallées

L’orgue de Sainte-Marie des Vallées

Grand-Orgue Pleyel 1940 – Beuchet-Debierre 1962 – Bernard Dargassies 2022

L’ancien orgue Mutin-Cavaillé-Coll de salon de 9 jeux de Philippe Bellenot 1914, placé en 1933 sur la tribune de l’église Sainte Marie des Vallées en mauvais état et non adapté à l’édifice, devait être restauré sans espoir d’une réelle amélioration. En Juillet 2019 la Paroisse Notre Dame du Perpétuel Secours d’Asnières, acquérant un nouvel orgue, cherchait un repreneur pour l’orgue Pleyel qui avait subi les affres du temps, de la chaleur et de l’inondation suite à la tempête de 2000.

Cet  instrument d’esthétique symphonique à transmission électropneumatique (à membranes) bénéficie d’une technologie moderne des années 1930 qui permettait de le scinder en 2 buffets placés de part et d’autre du vitrail de l’Assomption de 1956.

L’Abbé Dedieu, Curé de la Paroisse, et Jean-Christophe Sangouard, Organiste titulaire, décidèrent de récupérer cet instrument et de l’installer dans notre église après complète restauration à l’identique et complément.

Construit à l’origine en 1940 par la Manufacture PLEYEL (qui reprit la très célèbre Manufacture Mutin-Cavaillé-Coll de 1935 à 1945) pour l’une des deux petites salles de concert de la Salle PLEYEL, cet orgue de 18 jeux est installé en 1959 à Notre Dame du Perpétuel Secours par Jean Hermann.

Afin de s’accorder avec l’architecture « modern style » de l’édifice de 1933, les deux buffets en pitchpin constitués chacun de 18 jalousies expressives ont été volontairement peints en blanc par Jean-Christophe Sangouard.

Deux nouvelles tourelles centrales de 5 tuyaux de Montre, soutenues par des culs de lampe en copie des vasques d’éclairage dessinées en 1933 par l’architecte Henry Chailleux, viennent orner chacun des buffets.

La tuyauterie (Partie sonore) de facture Mutin-Cavaillé-Coll a été intégralement conservée et harmonisée avec le plus grand respect de la facture d’orgue par Monsieur Bernard Dargassies.

Seuls les 2 ajouts des années de 1960 par la Maison Beuchet-Debierre (Cymbale III-IV Rgs et Tierce 103/5) ont été modifiés. Un jeu de trompette 8 de facture Debierre, qui avait été placé en 1985 par Bernard Dargassies dans l’ancien orgue Mutin-Cavaillé-Coll, complète avantageusement la palette sonore.

Les systèmes d’accouplements d’origine, qui avaient été supprimés en 1960 par mesure d’économie, ont été restitués. Un nouveau système électronique ELTEC vient gérer la transmission des 61 notes de chaque clavier, les 32 notes du pédalier, des 25 jeux, les accouplements et emprunts ainsi qu’un combinateur électronique permettant de préparer les registrations à l’avance. Les 2 grands réservoirs qui alimentent en air ainsi que l’ensemble des peausseries ont été restaurés à l’identique.

Composition de L’orgue Pleyel restauré 2021-22 -18 jeux réels 25 à la console

 

Les photos de réfection de l’orgue sont à retrouver ici.