Faire un don

 

De nouvelles mesures fiscales sont prévues pour cette année 2022, retrouvez tous les éléments pour donner au denier en cliquant ici

 

Quelques exemples de travaux pour l’année à venir :

♦ l’étanchéité du toit de la Maison paroissiale

♦ le remplacement des chaises par des bancs à Sainte-Marie des Vallées

♦ le remplacement de la chaudière de Saint-André–Sainte-Hélène par une chaudière d’occasion

 

 

 

Le denier est vital pour la bonne marche de nos paroisses ; il représente plus de 40 % des ressources pour Saint-Urbain et près de 50 % pour Sainte-Marie des Vallées ; cela mérite quelques  explications de notre part.

Pour donner à  Saint-Urbain, cliquez ici

Pour donner à Sainte-Marie des Vallées, cliquez ici

 

 

À quoi sert le denier ?

Le denier sert à couvrir en grande partie les charges liées aux services offerts aux paroissiens et non-paroissiens ; ces services sont assurés par les prêtres qui reçoivent une indemnité et par les laïcs salariés ; il faut aussi entretenir, chauffer et rendre accueillantes notre paroisse, notre Maison paroissiale et nos locaux paroissiaux.

Combien donner ?

Les détails sont repris dans le tract disponible sur les présentoirs ; tout don est utile ; pour nos paroisses, il va de 15 €  à 6 000 € ; l’Église de France nous indique de 1 à 2 % des revenus, incluant salaires, revenus fonciers et de placement. Vous avez jusqu’au 31 décembre, et ceci pour bénéficier de la déduction fiscale si vous payez des impôts.

Nous vous recommandons le versement en ligne depuis le site internet et surtout  le prélèvement mensuel qui permet une meilleure trésorerie. Toutefois, si vous souhaitez régler par chèque, celui-ci peut être fait à l’ordre de Paroisse Saint-Urbain Sainte-Marie des Vallées.

Le nombre de donateurs s’érode lentement année après année alors que la dynamique pastorale est bien sensible ; c’est un souci pour le Conseil Économique.

J’ai déjà donné ou je vais donner. Que faire de plus ?

Au nom de notre curé, soyez-en remerciés mais vous pouvez faire plus qui ne vous coûtera rien : le denier n’est pas un sujet tabou, devenez un messager du denier, c’est-à-dire parlez-en en famille, avec vos  jeunes et autour de vous et trouvez chacun un nouveau donateur.

Et comme nous dit Saint-Paul : « Que chacun donne ce qu’il a décidé dans son cœur, et non d’une manière chagrine ou contrainte car Dieu aime celui qui donne avec joie ! »

Nous comptons sur votre généreuse participation à la vie de l’Église.

Le Conseil Économique